--------------------------------------------------------------

Animations en août 2019

--------------------------------------------------------------


A la une chez Biocoop


# On Nous Dit

Pour répondre aux questions que se posent les internautes sur les déchets d'emballages, la véracité de la bio ou encore l'huile de palme, Biocoop prend la parole pour expliquer ce qui fait sa spécificité.

Comment ?

=> En créant #OnNousDit, une mini-série de cinq épisodes dans laquelle Marie Papillon, influenceuse, part à la rencontre d’experts et de responsables Biocoop.

Voici l'ensemble des épisodes,
on vous invite à les visionner :

Épisode 1 : la lutte contre le suremballage.

Nous vous avons déjà présenté cet épisode, pour plus d'informations => Cliquez ici <=


Épisode 2 : Est-ce que la bio est vraiment bio ?

Retour sur le bio selon biocoop, les grands principes et le cahier des charges...

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page La bio, selon Biocoop.

 
Épisode 3 : Que Biocoop soit une coopérative, ça change quoi pour moi ?
En 2017, près de 46% du surcoût des produits bio, vendus en conventionnel proviennent des marges réalisées par les distributeurs*. Des marges qui nourrissent l’économie de marchés financiers, et à travers elle, les actionnaires. Ancrée depuis plus de 30 ans dans l’économie réelle – une économie porteuse de valeurs et de sens – Biocoop n’a pas d’actionnaires et réinvestit l’argent collecté par ses sociétaires, dans sa coopérative.

Dans cet épisode et l'article qui suit : retour sur la vie coopérative de Biocoop !


Épisode 4 : Biocoop restera-t-elle une enseigne de proximité ?

Face aux tentatives de réappropriation des valeurs de l’artisanat par la grande distribution*, Biocoop – en tant qu’acteur engagé dans l’accès à l’alimentation bio pour tous – s’exprime sur un sujet qu’il défend depuis 30 ans : la proximité.

Chez Biocoop, la proximité passe d’abord dans le déploiement de son réseau de magasins : plus de 560** répartis dans le centre des grandes villes de France, en périphérie et dans les villages de zones rurales.

Pour en savoir plus sur l'implantation de Biocoop au niveau nationale, c'est par ici !

 
Épisode 5 : Pourquoi y-a-t-il de l’huile de palme dans mes produits bio ?

Cet épisode permet de mieux faire connaissance avec l'huile de Palme, les grands principes d'exploitation, et ce pourquoi on peut la trouver dans nos produits.

Pour rappel, une huile biologique est conçue : sans pesticide chimique, sans solvant chimique pour l'extraction, sans additif de synthèse.

 


A la une chez nous !


Avant tout agriculteur passionnés, Thomas Saleilles se sont 2001 sur la ferme familiale à Bagnols sur Cèze.
Aujourd’hui, la totalité des parcelles sont cultivées en Agriculture Biologique. Ils cultivent la vigne et l’olivier mais leur spécialité reste la culture du grenadier.


Déjà plus de 5 000 grenadiers sont planté et chaque année la surface en grenadier s’étend.

En 2017, la SARL” La Grenattitude” menée par Thomas et Christine Saleilles voie le jour dans l'objectif de participer au développement de la production de grenades françaises !

Aujourd’hui, ils produisent des plants de grenadier en pépinière, les mettent en terre, les plantent, les cultivent, les récoltent et transforment les fruits. Oui, c’est possible en FRANCE !!!

 

Ses bienfaits

Le matin au petit déjeuner, nous sommes nombreux à consommer du jus d’orange. Les fruits utilisés pour produire ces jus viennent du Brésil ou de Californie. Ils sont bourrés de pesticides et ont consommés des tonnes de CO2 pour arriver sur nos tables. Les jus d’orange ont souvent été déshydratés puis réhydratés. Ils sont donc vides de toutes vitamines.

Le jus de grenade est donc une formidable alternative. Nous pouvons le produire en France près de chez vous. Le transport est réduit et par voie de conséquence la facture CO2 aussi. Dans le jus de grenade, il n’y a aucun résidu de pesticide et il est naturellement très riche en vitamines et antioxydants. De plus, de nombreuses études scientifiques ont démontré que la consommation de 20cl de jus de grenade par jour permettrait de prévenir le cancer de la prostate et les maladies cardiovasculaires. Le jus agirait sur le diabète, cholestérol et favoriserait même la fécondité.


A retrouver dans nos rayons !

 

Plus d'informations : => Cliquez ici <=


Les légumes de Gilbert Estachy (Jarjayes 05)

 

 

Depuis quelques années, nous travaillons avec plusieurs producteurs locaux de fruits et légumes dont Gilbert Estachy.

 

Exploitation familiale en agriculture biologique certifiée, Gilbert ESTACHY travaille ses terres en maraîchage et vergers à la Ferme du château à Jarjayes. Quelques vignes sont récoltées en raisins et transformés dans une Coopérative Vinicole du département, vins rouges, rosés et blancs.

 

Productions de la ferme : Maraîchage et fruits en agriculture Bio certifiée.
Les légumes : tous les légumes de saison toute l'année. Les fruits : pommes, poires, pêches, cerises, abricots, petits fruits rouges.

 

Actuellement dans nos rayons : aubergines noires, bouquets de basilic, pommes de terres, tomates anciennes, tomates rondes, tomates roma, concombre Noa, courgettes jaunes, courgettes rondes de couleur, haricots verts fin, oignons simiane (botte), pâtissons de couleurs, poivron corno de toro, poivron vert, salades...


Fruits & légumes : le calendrier de saisonnalité de Août, selon Biocoop


On nous dit que les consommateurs veulent manger de tout, toute l’année. Chez Biocoop, on préfère vous proposer des fruits et légumes bio seulement quand c’est la saison. Pour vous aider à consommer (plus) responsable, Biocoop vous invite à découvrir chaque mois, une nouvelle page de son calendrier de saisonnalité de fruits et légumes.

Refus des OGM, pas de fruits et légumes emballés, pas de transport par avion, priorité au local… Chez Biocoop, les fruits et légumes bio  répondent à un cahier des charges rigoureux. Avec pour objectif, la réduction de l’impact carbone et la préservation de l’environnement.


Pensez au don militant quand vous venez au magasin...

Depuis 2016, Biocoop organise dans ses magasins, l’opération « don militant – arrondi en caisse ». Un dispositif solidaire destiné à aider les associations partenaires de la coopérative, à l’instar de la Fadear, le réseau de l’agriculture paysanne, bénéficiaire de l’opération, en 2018.

Effectuer un don en caisse au profit d’une association partenaire de Biocoop, c’est ce que l’on appelle dans le "jargon biocoopien", le don militant – arrondi en caisse.

Le principe : les clients ont la possibilité d’arrondir le montant de leurs achats à l’euro supérieur lors de leur passage en caisse. Un don, de quelques centimes par panier, reversé en intégralité à l’association soutenue par Biocoop.

 

"Depuis 2016, le don militant a permis de collecter 140.000 euros au profit d’associations, en faveur de la défense du foncier agricole et de la solidarité paysanne".
Dalila Habbas, responsable du Fonds de dotation et des partenariats chez Biocoop.
En 2018, c’est la Fadear, le réseau de l’agriculture paysanne, qui a bénéficié de cette opération solidaire, soutenue par le Fonds de dotation Biocoop. Grâce aux 50.000 Euros collectés en magasins, le réseau va pourvoir poursuivre son travail d’accompagnement des paysans.

Campagne de soutien 2019

Cette année, c’est au tour de Solidarité paysans, une association engagée et militante qui accompagne les agriculteurs en difficultés économiques et sociales, de jouir bénéficier de ce dispositif. L’intégralité du don militant Biocoop servira à financer l’accompagnement aux changements de pratiques des paysans, en promouvant une agriculture plus durable et en proposant des alternatives concrètes aux agriculteurs sur leur exploitation.

Grâce au don militant, nous contribuons à lutter contre l’exclusion des paysans !