--------------------------------------------------------------

Festival AlimenTERRE 2018

--------------------------------------------------------------

Du 15 octobre au 30 novembre, le Festival ALIMENTERRE s'invite sur notre territoire. En étroite collaboration avec Artisans du Monde et le CPIE Environnement & solidarité, nous relayons activement ce Festival International en local.

La 12ème édition d'un événement incontournable
sur l'alimentation dans le monde

Autour d’une sélection de 8 films documentaires, la programmation 2018 offre un autre regard sur le monde autour de nombreux débats : les semences paysannes, maillon essentiel de notre alimentation ? L’huile de palme peut-elle être une source d’énergie durable et de revenus décents pour les paysans ? L’agroécologie, la solution pour nourrir la planète ? Quel doit être le rôle des grandes entreprises dans la lutte contre la faim ? Quelle politique d’aide au développement ? Quels enjeux derrière les produits de grande consommation ? Quelles politiques agricoles et commerciales pour une alimentation durable et solidaire ?

 

--------------------------------------------------------------

# Lancement du Festival en local

Mardi 16 octobre à 17h, atelier Popotes et Papotes spécial AlimenTERRE à Midi Chaud.

Avec Magali, découvrons ensemble les produits du Festival en recettes et les films de la sélection (bandes-annonces).

 

Inscription conseillée au 06 69 38 51 09 ou eedd.cpie@gmail.com

--------------------------------------------------------------

# Les soirées de projections et échanges

Participation libre et consciente

A chaque date : rencontre d'acteurs locaux et partage d'un apéritif

La planète lait (90') / Samedi 27 octobre à 18h à la MJC de Briançon

Enquête qui pointe les dérives de l'industrie laitière et met en lumières les alternatives

Réalisateur(s) : Andreas Pichler (VF) / Année de sortie : 2017 / Pays : France / Production : ARTE, Eikon, Miramonte/ Magnetfilm

--------------------------------------------------------------

L'empire de l'or rouge (54') / Dimanche 4 novembre à 18h30 au ciné l'Eden Studio à Briançon

Sur les traces du voyage d'une tomate à travers le monde

Réalisateur(s) : Jean-Baptiste Malet & Xavier Deleu (VF) d’après l'ouvrage de Jean-Baptiste Malet / Année de sortie : 2017 / Pays : Chine Ghana Etats-Unis Italie Canada / Production : Java films/ Little Big Story, PVP DOC V Inc. AQPM/

--------------------------------------------------------------

Frontera invisible (28') / Vendredi 9 novembre à 19h à la bibliothèque de Saint Chaffrey

Communautés colombiennes piégées par la production de l'huile de palme et des agrocarburants

Réalisateur(s) : Nicolas Richat & Nico Muzi (Espagnol STFR) / Année de sortie : 2016 / Pays : France / Production : Transport & Environnement, Gancho

--------------------------------------------------------------

L'éloge des mils, l'héritage africain (52') / Vendredi 16 novembre à 18h30 à la MJC de Briançon

Ode à la biodiversité africaine cultivée hier, aujourd'hui et demain

En présence EXCLUSIVE de Tanguy Gnikobou, paysan béninois engagé

Réalisateur(s) : Idriss Diabaté (VF) / Année de sortie : 2017/ Pays : France / Production : DJA-COMM, BEDE / AAPSI

--------------------------------------------------------------

Le champ des possibles (68') / Jeudi 22 novembre à 19h30 au Chapoul Café à Briançon

Portraits de français.e.s qu réinventent le métier de paysan.ne

Réalisateur(s) : Marie-France Barrier / Année de sortie : 2017 / Pays : France / Production : Caméra Subjective

--------------------------------------------------------------

Vertueuses les multinationales ? Le business de l'aide au développement (86') / Jeudi 29 novembre à 18h à l'Université du Temps Libre à Briançon

Quand la lutte contre la faim devient l'objet d'un business effarant

En présence EXCLUSIVE de Caroline Nokel, la réalisatrice

Réalisateur(s) : Valentin Thurn & Caroline Nokel / Année de sortie : 2017 / Pays : Zambie Kenya Tanzanie / Production : ARTE NDR

--------------------------------------------------------------

Les animations au magasin en novembre


A la une chez Biocoop

Se préparer à l'hiver au narurel

Découvrez nos conseils et idées-recettes pour garder la pêche tout l’hiver !

 

  1. Miser sur un petit-déjeuner énergétique : découvrez nos recettes d’açaï bowl, de Golden latte et de Matcha latte
  2. Cuisiner des repas équilibrés : notre recette de soupe de légumes au tofu fumé. Rendez-vous sur notre page fruits et légumes de saison (ail, blette, céleri branche, choux divers, avocat, banane, châtaigne, citron, clémentine…).
  3. Passer aux tisanes : nos recettes d’infusion détox énergisante et notre tisane tonique !
  4. Tester les produits de la ruche : du miel, pour adoucir la gorge, du pollen, pour lutter contre la fatigue, de la propolis pour faire une cure de vitamines et minéraux… découvrez tous les produits de la ruche sans plus tarder !
  5. Stimuler son système immunitaire : ampoules de magnésium, compléments alimentaires à base de plantes… Un large choix de compléments alimentaires certifiés bio existe chez Biocoop !
  6. Adopter les huiles essentielles (HE) : préconisées pour prévenir les maux du quotidien, les HE aident à renforcer les défenses immunitaires.
  7. Préserver son appareil respiratoire
  8. Prendre soin de ses intestins
  9. (Réapprendre à) Bien dormir
  10. Pratiquer une activité sportive

Biocoop soutient l'appel des coquelicots

Nous voulons des coquelicots. C’est le nom de la campagne menée tambour battant par le journaliste Fabrice Nicolino et le porte-parole de l’association Générations Futures, François Veillerette. Leur demande : faire interdire, en France, l’usage des pesticides de synthèse. Pour se faire entendre, ils ont lancé L’Appel des coquelicots. Un Appel soutenu par Biocoop.


Le 12 septembre dernier, l’association Nous voulons des coquelicots, a lancé l’Appel des coquelicots. Un appel, encouragé par Biocoop, d’une durée de deux ans,  destiné à provoquer un soulèvement pacifique de la société française. « Il ne s’agit pas d’une pétition, mais d’une obligation à agir ensemble. Signer est le début d’un long chemin au cours duquel nous montrerons ce que peut une société restée vivante, trop longtemps entravée, et empoisonnée », témoigne l’un des co-fondateurs de l’association Fabrice Nicolino, journaliste spécialiste sur les questions d’écologie.

 

Découvrez ci-dessous le texte de l’Appel, déjà signé par plus de 245.000 personnes :

 

« Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.

Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans ; la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards ; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !

Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection. Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France. Assez de discours, des actes ».

  

A travers cet Appel, le but est de recueillir 5 millions de signatures en deux ans. Mais aussi et surtout d’obtenir un plan de sortie rapide et total des pesticides.

Cet Appel n’en est qu’à son commencement. En effet, l’association invite tous les signataires de l’Appel des coquelicots à se procurer le coquelicot en tissu, en guise de point de ralliement, à porter à sa boutonnière. Et, à se retrouver et/ ou organiser tous les 1ers vendredis de chaque mois, à 18h, des événements pendant toute la durée de l’Appel. Instruments de musique, chorales et autres animations clownesques seront de la partie pour faire du bruit et défendre l’espoir d’un pays sans pesticides.

 

Envie de vous associer à cette campagne ? https://nousvoulonsdescoquelicots.org/l-appel/

 

Pour aller plus loin : livre manifeste Nous voulons des coquelicots, éditions Les Liens qui libèrent (LLL) et stop pesticides.fr.


Pensez au don militant quand vous venez au magasin...

Depuis le début du mois de mars 2018, les prochains centimes récoltés dans le réseau de magasins Biocoop viendront en aide aux ADEAR (Associations pour le Développement de l'Emploi Agricole et Rural).
Leur mission : accompagner davantage de paysans à transmettre leurs fermes à de nouveaux agriculteurs.

1 million de paysans !

C'est notre vœu pour les années à venir, inverser la tendance et remonter la pente. Si l'Union Européenne s'en donne les moyens, notre vision d'une agriculture à 1 million de paysans pourra devenir réalité.

 

Nous rencontrons et accompagnons tous les jours des hommes et des femmes qui mènent à bien des projets innovants d'agriculture paysanne, cette agriculture qui permet de vivre de son travail sur de petites fermes. Parce que l'installation agricole ne doit plus être « le parcours du combattant », la Confédération Paysanne a créé les ADEAR pour accompagner ces projets.

 

Durant cette année, nous vous proposerons des rencontres avec l'ADEAR des Hautes-Alpes...